Vous êtes ici

Villages de caractère

Enquête auprès des visiteurs des villages de caractère (2013).

Au cours de la saison 2013, l’ADT a conduit une étude sur les villages de caractère pour :

  • évaluer l’impact de l’animation « Chasse aux trésors » organisée par le réseau.
  • pour décrire le profil et le comportement des visiteurs.
  • pour évaluer leur satisfaction et identifier leurs attentes.


Au total ce sont 874 visiteurs qui ont été interrogés dans les 7 villages concernés par l’opération :
  • Labeaume.
  • Banne.
  • Chalencon.
  • Chassiers.
  • Meyras.
  • Rochemaure.
  • Saint Vincent de Barrès.


Ce que l'enquête met en relief :

 
Les villages accueillent majoritairement des couples et des familles avec enfants.

80% des visiteurs séjournent en Ardèche, principalement dans un rayon de 20 km autour du village.

Si la plupart des visiteurs sont des clientèles fidèles à l’Ardèche, un quart d’entre eux viennent pour la première fois dans le département.

Ce sont souvent des jeunes familles aux revenus plutôt modestes, venues en long séjour, le plus souvent en période estivale.

Les sites naturels, les paysages et l’environnement préservé constituent les principaux critères de choix de la destination Ardèche, mais ils sont tout de même 37% à citer les villages de caractère comme un élément déterminant dans leur décision.

Sur place, attirés par le patrimoine bâti, les vieilles pierres et la beauté des sites, les visiteurs passent près de 3h à arpenter les ruelles des villages.

Un visiteur sur quatre déclare avoir entendu parler de l’animation « Chasse aux trésors » organisée dans le village visité.

Au final, la part des visiteurs à avoir participé à cette animation est estimée à 5%. Ce sont les moins de 50 ans, venus visiter les villages en famille (avec enfants), qui ont le plus entendu parler de la Chasse aux Trésors et qui affichent le plus d’intérêt en faveur de cette animation.

A l’issue de leur visite, les touristes comme les excursionnistes sont globalement très satisfaits.

Il reste cependant à surveiller des points un peu sensibles tels que :
  • l’accès aux villages.
  • le stationnement.
  • l’ambiance générale.
  • l’information proposée aux visiteurs sur place.

La labellisation des villages de caractère : un levier pour le développement du tourisme culturel en Ardèche? (2008)



Il y a douze ans, le projet de création du label « Villages de caractère » voyait le jour en Ardèche.



Il reposait sur trois volontés clairement affirmées par les élus départementaux :

  • La protection et la mise en valeur des patrimoines naturels et bâtis des villages à fort caractère identitaire.
     
  • La réalisation d’un produit d’appel touristique valorisant l’ensemble du territoire ardéchois et apportant une image patrimoniale et culturelle à un département plus connu pour ses espaces naturels.
     
  • La mise en réseau et l’animation des villages.
     

A l’occasion des "rencontres nationales des villages et petites cités de caractère", le Comité Départemental du Tourisme de l’Ardèche a souhaité connaître l’impact de cette démarche auprès des visiteurs en séjour ou en excursion dans le département de l’Ardèche ; et en particulier savoir si la labellisation des villages constituait un levier pour le développement du tourisme culturel.


La problématique de l’étude peut se résumer autour des deux questions suivantes:

  • Les villages de caractère constituent-ils une offre touristique suffisamment attractive pour attirer et drainer des visiteurs sur le territoire, notamment en moyenne saison ?
     
  • Les efforts consentis par les collectivités grâce au label, sont-ils de nature à favoriser l’accès et l’appropriation par tous les publics du patrimoine culturel et en particulier les touristes?  Permettent-ils une « ouverture sociale » du tourisme culturel ou « culture douce »?

 

L'étude a été réalisée dans le cadre de la préparation des Rencontres Nationales des Villages et Petites Cités de caractère qui ont eu lieu à Meyras (07) les 22, 23 et 24 octobre 2008.