Vous êtes ici

Hébergements collectifs

Besoin d'informations ?

Il existe plusieurs types d'hébergements collectifs :
 

LES RÉSIDENCES DE TOURISME



Une résidence de tourisme est un ensemble de logements «prêt-à-vivre», équipés pour recevoir une clientèle de loisirs ou d’affaires en séjour de courte durée.
 


 

LES VILLAGES DE VACANCES


Est considéré comme village de vacances tout centre d'hébergement, faisant l'objet d'une exploitation globale de caractère commercial ou non, destiné à assurer des séjours de vacances, selon un prix forfaitaire comportant, outre la pension, l'usage d'équipements communs, d'installations sportives et de distractions collectives.


 

LES GÎTES D'ETAPES, DE SEJOUR OU DE GROUPES

D'un point de vue juridique, les notions de gîtes d'étape, gîtes de séjour et gîtes de groupe ne font pas l'objet d'une définition réglementaire. Seuls certains réseaux privés de promotion du tourisme rural ont formulé une définition de ces concepts dans le cadre de leur charte de qualité.

D'une façon générale, le gîte d'étape est un mode d’hébergement conçu pour accueillir des randonneurs, des cyclotouristes ou des cavaliers. Il est d’usage que les gîtes d’étape se situent sur un itinéraire de randonnée reconnu (GR, FFRP...) ou à moins de 2 km de ces itinéraires et privilégient l’accueil à la nuitée.

Le gîte de séjour ou gîte de groupe est un mode d'hébergement conçu pour accueillir des groupes ou des familles pour un séjour d'un week-end, d'une semaine ou plus. Les gîtes de séjour ou de groupes sont des gîtes de grande capacité, compris en général entre 12 et 50 personnes qui permettent l’accueil collectif de familles ou de groupes.

A la différence du gîte rural qui correspond à un logement meublé avec une vocation privative, les gîtes d'étape et les gîtes de séjour ou de groupe ont une dimension collective. Dans ce cadre, l'exploitant de ce type d'établissements peut proposer des prestations

Ces activités semblent répondre à la nouvelle définition juridique des auberges collectives. Une auberge collective est un établissement commercial d'hébergement qui offre des lits à la journée dans des chambres partagées ainsi que dans des chambres individuelles à des personnes qui n'y élisent pas domicile. Elle poursuit une activité lucrative ou non. Elle est exploitée, par une personne physique ou morale, de manière permanente ou saisonnière. Elle est dotée d'espaces collectifs dont au moins un espace de restauration. Les sanitaires sont communs ou privatifs dans les chambres. Elle peut comprendre un ou plusieurs bâtiments collectifs.


 

LES VILLAGES DE GÎTES

D'un point de vue juridique, la notion de villages de gîtes ne fait pas l'objet d'une définition réglementaire. Ce concept résulte d’initiatives privées de réseaux de promotion du tourisme qui ont formulé une définition de cette notion dans le cadre de leur charte de qualité.

D'un point de vue pratique, les villages de gîtes proposent des prestations d'hébergement qui peuvent être réalisées sous différentes formes : locations de logements meublés avec ou sans fourniture de prestations hôtelières, villages de vacances, parcs résidentiels de loisirs de type hôtelier, villages résidentiels de tourisme ou encore résidences de tourisme.

Concrètement, l'hébergement peut être réalisé dans le cadre de gîtes, villas, maisonnettes, chalets, appartements ou habitations légères de loisirs. À ce titre, différentes formules de séjour peuvent être proposées pour les familles et pour les groupes : week-ends, courts séjours, semaines…

De plus, ces structures d’accueil peuvent proposer différents services supplémentaires en complément de l'hébergement : activités et équipements de loisirs, renseignements pratiques et informations touristiques, réception du courrier… Les prestataires peuvent aussi proposer des services à la carte telles que la location de linge, la réalisation de ménages, la location de télévisions, etc.