Vous êtes ici

Définition et classement

Besoin d'informations ?


La notion de sites touristiques ne fait pas l'objet d'une définition législative ou réglementaire qui précise les critères de ce concept ainsi que les obligations juridiques applicables. Le vocable site touristique correspond simplement à une notion générique.
A ce titre, l’ODIT France (Organisme d'Observation, de Développement et d’Ingénierie Touristique) et la FNCDT (Fédération nationale des comités départementaux du tourisme) avaient élaboré un glossaire des sites, monuments et manifestations touristiques qui comprend une classification de l'ensemble des sites touristiques.

Ce glossaire des équipements touristiques a pour objet d’améliorer la connaissance et la catégorisation des sites touristiques français connaissant une fréquentation annuelle supérieure à 10 000 visiteurs.

Ce document identifie 17 catégories de sites touristiques qui sont les suivants :
- les édifices et patrimoine religieux ;
- les châteaux et architectures civiles remarquables ;
- les sites à caractère militaire et lieux de mémoire
- les sites et musées archéologiques ;
- les musées des beaux-arts ;
- les écomusées et musées d’art et tradition populaire ;
- les muséums et musées d’histoire naturelle ;
- les musées thématiques ;
- les parcs à thèmes ;
- les parcs animaliers ;
- les grottes, gouffres, avens et grottes préhistoriques ;
- les sites, villes et villages pittoresques ;
- les transports touristiques ;
- les parcs, jardins et arboretums ;
- les festivals, spectacles et manifestations ;
- les sites industriels, agricoles, artisanaux et visites techniques ;
- les tourismes de jeux.
Ces différentes notions font chacune l'objet d'une définition sommaire qui permet d'appréhender ces concepts.


Fiche juridique fiscale et sociale concernant les sites touristiques :