La règlementation et les aides au tourisme dans le cadre du Covid-19

Besoin d'informations ?

 

>> Retrouvez les dispositifs de soutien aux entreprises et indépendants

>> Retrouvez la règlementation dans le cadre de l'urgence sanitaire

 


 

Dispositifs de soutien aux entreprises et indépendants

 


 Réactivation de la cellule d'urgence de la CCI

La CCI Ardèche réactive sa cellule d’urgence d’accompagnement des entreprises et de leurs dirigeants.
Disponible en contactant le 04.75.88.07.07 / ou par Email

La cellule d’urgence de la CCI permet aux chefs d’entreprises :
  • d’être orientés et accompagnés vers les dispositifs de soutien,
  • d’être mis en contact en cas de souffrance avec des psychologues professionnels pour une écoute bienveillante et confidentielle,
  • de saisir la cellule de diagnostic et d’orientation des entreprises en difficultés de la CCI,
  • de faire remonter aux pouvoirs publics les difficultés rencontrées.


Les dispositifs de l'Etat 


Pour les entreprises fermées des secteurs de la restauration, du tourisme, de l'événementiel, de la culture et du sport
À la suite de l’allocution du président de la République, le 24 novembre, les mesures de soutien aux entreprises restant fermées administrativement sont élargies et renforcées.
Retrouvez ici toutes les nouvelles mesures

# Une plateforme d'aides pour les entreprises touristiques :
Pour soutenir les acteurs de la filière Tourisme, Bpifrance et la Banque des Territoires, en collaboration avec les Ministères de l’Économie et des Finances et de l’Action et des Comptes Publics, et les Régions de France ont développé une plateforme pour permettre à chaque entreprise d’identifier les différentes aides dont elle peut bénéficier.
En fonction des différents critères (secteur d’activité, taille, région etc..), l’entreprise est redirigée vers les plateformes d’aides existantes et peut ainsi formuler ses demandes.
POUR ACCEDER A LA PLATEFORME --> ICI
 
Découvrez tous les dispositifs mis en oeuvre par l'Etat et ses opérateurs pour relancer notre économie : site officiel du plan FRANCE RELANCE pour les entreprises et l'ensemble des mesures du plan de relance

# A destination des artisans, des commerçants, des restaurateurs et des indépendants :

Un appel à projets pour renforcer la numérisation des commerçants et artisans
Une fiche conseil "Comment le numérique peut-il vous aider à maintenir une activité économique pendant la crise sanitaire ?"


Afin de soutenir les acteurs des filières du commerce, de l’artisanat et de la restauration, l’Etat et le gouvernement, en collaboration avec Bpifrance, la Banque des territoires, France relance, les CCI et CMA, ont développé une plateforme pour soutenir l’activité et la digitalisation des petites entreprises, notamment les commerces de proximité dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. Pour en savoir plus sur "Clique mon commerce"

 


La Région Auvergne-Rhône-Alpes


Retrouvez les différents dispositifs de soutien de la Région, aux filières particulièrement touchées par la crise sanitaire :

  > De nouveaux dispositifs économiques pour aider les commerçants et artisans à faire face à la crise avec notamment Une aide pour le commerce en ligne
  > Un plan d'urgence de 600 millions d'euros pour l'économie
  > Mesures d'urgence
 

 


ADN Tourisme

 
Afin de vous apporter les meilleurs informations possibles relatives à la gestion de la crise du Coronavirus, voici le lien vers une foire aux Questions (FAQ) régulièrement mise à jour.
FAQ générale d'ADN Tourisme



 

  Règlementation dans le cadre de l'urgence sanitaire spécifique au secteur du tourisme

 

>Allégement du confinement en trois phases :

A partir du 28 novembre :
Ouverture de l'ensemble des commerces dans le respect des mesures sanitaires avec possibilité d'étendre leurs horaires jusqu’à 21 heures et ouvertures le dimanche facilitées.
Sauf les bars et restaurants qui devront rester fermés jusqu'au 20 janvier 2021.
Possibilité de se déplacer pour activité physique et promenade, avec une attestation, dans un rayon de 20 km autour de son domicile, pendant trois heures.

A partir du 15 décembre (si la situation sanitaire le permet) :
Ouverture des lieux culturels comme les musées, cinémas, salle de théâtre, salles d'expositions... dans le respect des mesures sanitaires. 
Maintien d'un couvre-feu à 21 heures avec une « tolérance » appliquée pour que les spectateurs dont la séance se termine à 21 heures puissent rentrer chez eux. 
Déplacements sans restriction pendant les horaires hors couvre-feu et possibles entre les régions. (couvre-feu levé le 24 et 31 décembre)
Maintien de l'interdiction des grands rassemblements et des évènements festifs.
Voyages touristiques autorisés.
Maintien des centres de vacances et colonies de vacances fermés.
Les stations de sport d'hiver ne pourront pas réouvrir (remontées mécaniques et équipements collectifs). 
Des solutions seront apportées pour les saisonniers et termittents (comme les extras de la restauration, de l'évenementiel) : Garantie de ressources de 900 euros par mois à partir du 1er novembre jusqu'en février 2021.

A partir du 20 janvier 2021 (si la situation sanitaire le permet):
Réouverture des bars et restaurants

> Mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire

Suite au discours du 1er ministre, retrouvez le communiqué de presse du 29 octobre  et le détail de l'ensemble des mesures dans le Décret du 29 octobre

> Les textes précisent qu’à l’exception des commerces de première nécessité tous les établissements recevant du public doivent être fermés.

Rappel des hébergements touristiques pouvant être ouverts notamment pour l'accueil des personnels soignants et travailleurs (Article 40 du décret du 29 oct)  : Hôtels et hébergement similaire (les restaurants des hôtels seront fermés, seul le room-service pourra fonctionner)

Rappel des hébergements touristiques fermés (Article 41 du décret du 29 oct) : 
Sauf lorsqu'ils constituent pour les personnes qui y vivent, un domicile régulier, les établissements suivants ne peuvent accueillir de public : les auberges collectives, les résidences de tourisme, les villages résidentiels de tourisme, les villages de vacances et maisons familiales de vacances, les terrains de camping et de caravanage (Par dérogation, les établissements mentionnés peuvent accueillir des personnes pour l'accomplissement de mesures de quarantaine et d'isolement mises en œuvre sur prescription médicale ou décidées par le préfet dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de covid-19), les établissements thermaux

> Le décret (n° 2020-1310 du 29 octobre 2020) ne mentionne pas expressément les Offices de Tourisme, mais l’activité touristique étant totalement à l’arrêt, le maintien des ouvertures des accueils de ces structures ne se justifie pas.

 

> Mesures et protocoles sanitaires