Vous êtes ici

J'optimise mon référencement naturel - SEO

Besoin d'informations ?

Ce travail a été réalisé en collaboration avec notre agence Cybercité, spécialiste en référencement digital.

Le référencement naturel est la méthode qui vise à positionner votre contenu web dans les premiers résultats des résultats des moteurs de recherche.

Google détenant plus de 75% du trafic des requêtes naturelles des internautes, son algorithme est devenu la référence à suivre. Dans cette page vous retrouverez les éléments principaux qui feront un bon référencement naturel (SEO). Il vient en complément du référencement dit payant (SEA), c’est-à-dire le fait de donner un budget à Google pour lui demander de vous positionner dans le haut des pages de recherche par des publicités.

Le travail de SEO est un travail de fond et un travail au quotidien ou presque. La mise à jour des contenus et l’optimisation des balises permettront à Google de positionner votre contenu correctement en face des requêtes des internautes.


Créer du contenu riche, intéressant et bien structuré

Un bon contenu est en effet défini par sa capacité à intéresser l’internaute et à être en parfaite adéquation avec votre offre. Ce contenu devra également faciliter la navigation de l’internaute sur votre site et lui permettre de réaliser facilement les actions que vous attendez qu’ils réalisent. En effet, avant de rédiger une page web, il convient de définir l’objectif de cette page : Sert-elle à informer ? À rentrer en contact avec vous ? À convertir un internaute en acheteur ?...

Pour vous aider dans la rédaction de ce contenu nous vous conseillons de vous appuyer sur les méthodes qui ont fait leur preuve que nous développons ci-dessous.


La méthode des 5W+H

Cette méthode des 5W de rédaction empruntée à la sphère journalistique, et une règle d’or qui s’applique également en rédaction de contenu web. Elle vous permettra de vous assurer que vous répondez bien aux attentes de vos lecteurs de façon concise lors de la rédaction de votre contenu. Quand vous rédigez du contenu répondez simplement aux questions : What ? Why ? Who ? Where ? When ? How ?

# Le What = Quoi ?

Quel produit ou service souhaitez-vous mettre en avant ?
La réponse au “quoi” informe l’internaute sur le sujet traité.
En général, cette donnée est placée au tout début du texte pour introduire le sujet.

# Le Why = Pourquoi ?

Par ce questionnement vous répondrez aux besoins de vos clients ? Quels sont les avantages que vous leur offrez ?
Le “pourquoi” est essentiel car il définit votre positionnement : pourquoi les internautes devraient choisir vos produits et services ?

# Le Who = Qui ?

A qui s’adresse votre offre ? Quel segment de clients est concerné par votre communication ?
Une fois que vous aurez identifié la cible pour votre produit, vous pourrez adapter vos contenus à leur besoins.

# Le Where = Où ?

Le lieu est essentiel à la compréhension d’une offre de produits et services, notamment dans le domaine touristique. L’internaute doit pouvoir rapidement situer votre offre dans un environnement géographique qui lui parle.
Appuyez-vous sur la notoriété de l’Ardèche et ses incontournables.

# Le When = Quand ?

Une information doit être datée. Le caractère “intemporel” d’Internet impose de spécifier clairement les dates sous la forme “jour/mois/année” et non comme “la semaine prochaine / l’an passé”.
Si vous proposez une promotion, l’internaute doit pouvoir s’assurer que l’offre est en cours de validité avant d’y souscrire.

# Les « How » = Combien ? Comment ?

Dans le cadre d’une activité commerciale, le « combien » et le « comment » sont primordiaux.
Il convient de préciser clairement à l’internaute le prix de la prestation et ses conditions.


La pyramide inversée


La règle des 5W n’est pas suffisante, notamment sur le web.
Afin de capter rapidement l’attention de l’internaute il conviendra de hiérarchiser vos informations délivrées. Pour cela il est conseillé en rédaction web d'utiliser la règle de la pyramide inversée. Le chapô donnera l’information essentielle pour donner envie à l’internaute de poursuivre ou non sa lecture pour en savoir plus. Cette règle est devenue primordiale avec la consultation du contenu sur mobile.

Il faudra dans l’ordre :
  • Un titre percutant et de préférence optimisé pour le référencement avec les mots clés de la page
     
  • Un chapô qui résume le propos de l’article
     
  • Un premier paragraphe qui répond aux questions essentielles : qui ? quoi ? où ? quand ? pourquoi ?
     
  • Les paragraphes suivants viendront préciser les éléments du premier paragraphe ou donner un complément d’information, si nécessaire. Ils contiendront les éléments qui ne sont pas indispensables à la compréhension du message principal.
     



Mots-clés

La recherche sur les moteurs de recherche fonctionne via des mots-clés. Il sera donc pertinent lors de la création de son site Web d’utiliser des mots clés en lien avec son offre. C’est-à-dire des termes et expressions que les internautes sont susceptibles de taper dans leurs barres de recherche pour trouver les informations vous concernant.

Pour ce travail rien de mieux que de changer de casquette et de se mettre à la place de l’internaute et d’analyser les mots ou les expressions clés qu’il pourrait taper pour vous trouver. Des outils comme Google Trends ou Ubersuggest peuvent vous accompagner dans l’identification de ces mots clés.

Les mots clés auront interêt à être utilisés de façon conjointe dans le titre de la page mais aussi dans les sous-titres et le contenu rédactionnel. Toutefois il faut rester dans une logique de lecture fluide et claire pour l’internaute et pour Google. Mettre des mots clés les uns derrière les autres, sans aucune logique, vous pénalisera. Il sera préférable d’enrichir le contenu sémantique de votre site.



La structure de votre site est primordiale


Au-delà du contenu et de de sa hiérarchisation en terme de lecture, il est primordial de structurer ce contenu pour les moteurs de recherche. En effet par cette structuration des balises HTML, vous aidez les moteurs de recherche à analyser votre contenu et les accompagnez dans la bonne indexation de vos pages.

Un bon balisage HTML est comme une bonne signalétique sur la route pour aider vos clients à vous trouver !



Balises HTML

# Les balises meta pour être vu sur le listing des recherches :

 
Priorité à la balise méta Title

La balise <title>  est un élément important pour votre positionnement dans la liste de résultats des pages de Google. C’est en effet la balise <title> qui sera visible dans la liste de résultats d’un moteur de recherche et qui accrochera l’internaute. Elle donnera également à Google les informations de contenu de votre page.

Pour être optimisée, cette balise doit contenir entre 50 et 60 caractères et contenir les mots clés de votre page.
Pour être efficace elle s’accompagne d’une bonne balise meta  <description>.

La balise méta Description

La balise meta <description> correspond à l’extrait qui s’affiche sous les titres de contenu sur le moteur de recherche. C’est un élément visant à décrire en quelques lignes (150 caractères sont affichés sur ordinateur, environs 130 sur smartphone) la teneur de votre contenu.

La balise meta <description> informe l’internaute et Google sur le contenu de votre article. Si elle n’est pas renseignée, Google recensera alors les premières lignes de votre page. Mais c’est bien-sûr l’occasion de placer vos mots-clés principaux (sans en abuser, encore une fois) et d’inciter l’internaute à cliquer.  

Elle a simplement un rôle d’incitation à cliquer auprès de l’internaute depuis les moteurs de recherche. Elle n’a pas de poids pour le bon positionnement.


# Les balises Hn pour structurer le texte :

Les balises <Hn> permettent de structurer le contenu de votre page en définissant une hiérarchie dans les textes. Utilisées en plus d’une bonne gestion des mots-clés, elles sont un outil pour vous positionner sur le sujet de votre texte. Ces balises donnent du poids aux mots, elles établissent un ordre d’importance entre les parties de votre texte. Il est donc primordial de bien les utiliser pour améliorer son référencement.  

Les balises <Hn> et la mise en gras sont 2 optimisations distinctes. Les balises <Hn> permettent d’optimiser l’ensemble des titres et sous-titres d’un contenu.
La mise en gras permet d’indiquer à Google les 2 ou 3 mots-clés stratégiques dans le contenu.

Une des balises les plus plébiscitées par les référenceurs est sans doute la balise <H1>. En effet, cette balise est utilisée à plusieurs occasions pour mettre du poids sur les mots-clés et ainsi se positionner rapidement.

Cette balise <H1> doit :  
  • être utilisée une seule fois par page 
  • contenir le titre du contenu ou de la page 
  • décrire le contenu présenté sur la page
  • contenir le mot-clé principal de la page 
  • être composée de 70 caractères maximum, soit à peu près 4 à 5 mots.

S’il n’y a aucune balise <Hn> dans la page web, il faudra au moins une balise <H1>. 
 
 
# URL simplifiée  

Une URL doit être courte et claire et contenir les mots-clés en lien avec son sujet.  
La forme la plus répandue reprend le nom de domaine du site et des mots-clés liés au sujet de la page séparés par des tirets. 

Exemple : www.ardeche-guide.com/experiences-emerveillantes/les-villages-de-caracte...
 

# Images optimisées 

Dans la mesure du possible, faites vos propres photos (de bonne qualité) ou faites appel à un photographe professionnel.
Cela donnera un caractère propre à votre site.  


# Renommez vos photos 

Il faut renommer vos photos avec des mots-clés propres à votre secteur d’activité, séparés par des tirets. Gardez tout de même un titre court, pas de caractères spéciaux, ni de majuscules, ni de “_” (Attention cependant de bien laisser le copyright s'il s'agit de photos que vous n'avez pas prises personnellement )


# Les attributs (ou balises) ALT

Ce principe consiste à attribuer une description alternative à une image pour la décrire.
Il suffit de renseigner cet attribut ALT dans le champ correspondant sur tous les éditeurs CMS. 

 Il ne s’agit pas de faire un paragraphe, ni une suite de mots-clés. Simplement, décrivez votre image en quelques mots. 

Les balises <Alt> doivent proposer une description de l’image et doivent être différents pour chaque image.
En cas de site multilingue, elles doivent être travaillées dans chacune de langue.

 
Deux avantages :
  1. Si pour une quelconque raison l’image ne s’affichait pas sur votre site, le texte ALT deviendra visible pour le lecteur. Il permet également d’indiquer oralement aux utilisateurs malvoyants le contenu de celle-ci. 
     
  2.  Cela permet en partie aux moteurs de recherche de référencer vos images dans Google images.  Renseigner un attribut ALT sur l’image revient donc à mâcher le travail de l’algorithme avec les mots-clés que vous choisissez. De ce fait, l’enfilade de mots clés est inutile, cela entraîne des pénalisations. Lors de l’utilisation de mots-clés, restez toujours dans le contexte de votre contenu.
  # Optimiser le poids de l’image  Le temps de chargement d’une page influe sur son référencement. Une image trop lourde, qui peine à charger risquerait de saboter tous vos efforts précédents, en plus de mettre à plat l’aspect visuel de votre site. 

 Redimensionnez les photos au bon format et enregistrez-les au format web (sur PhotoShop, par exemple).
 

# Maillage interne 

Le maillage interne consiste à créer des connexions logiques entre les différentes pages de votre site, afin d’y créer une sorte de réseau de circulation qui, rappelons-le, sera arpenté par les visiteurs ET par l’algorithme de Google. Ces connexions ont vocation à clarifier la structure de votre site. Il permet de rendre lisible son arborescence, c’est-à-dire son organisation et sa profondeur.

Au sein de chaque page, il convient de créer également de liens pertinents entre les pages de votre site en s’appuyant sur les mots-clés pertinents.  

Le maillage interne doit être travaillé sur 2 éléments distincts :
  • Ancre
  • URL de destination

Les ancres peuvent être considérées comme des « appels au clic ». Pour les optimiser, évitez les généralités comme : “cliquez ici”, “plus d’informations ici”. Les ancres devront être positionnées sur des mots clés pertinents avec le contenu de destination.

Cependant, faites attention à ne pas surexploiter le maillage de votre site avec un excès de liens qui réduiraient la clarté de la navigation.
On doit retrouver 2 à 3 liens internes maximum par page avec des ancres et URL de destination distinctes
 

Respectez les standards techniques




En plus de la richesse du contenu et de son organisation, il est primordial de respecter les standards technologiques requis.




# Le protocole sécurisé HTTPS 

Le HTTPS est un protocole de sécurité devenu un standard aujourd’hui. Ce système garantie un niveau de sécurité entre le serveur qui héberge le site internet et le navigateur. 

Google en a fait un critère à part entière dans le calcul de son algorithme. En l’absence de ce protocole HTTPS, Google vous déclassera et vous référencera moins bien que vos concurrents qui se seront déjà équipés de ce protocole sécurisé. C’est donc un élément important à prendre en compte dans votre stratégie SEO.

Aujourd’hui, ce certificat est valide pour une durée de 2 ans, mais Google réfléchit à en réduire encore sa durée pour encore plus de sécurité.  Ce protocole permet de donner un maximum de sécurité dans la navigation de l’internaute. Grâce à ce certificat l’internaute identifie les sites sécurisés, en particulier dans le cas d’un site qui propose de la vente en ligne. Il va garantir l’intégrité et la confidentialité des données des utilisateurs. 

C’est le HTTPS par exemple qui vous permet d’être sûr que vous êtes bien en train de consulter le site de votre banque, et non une copie générée par un pirate informatique. Sur les navigateurs les plus courants (Chrome, Firefox, Edge), l’activation du protocole HTTPS fait apparaître un cadenas à proximité de l’URL.

Outre le fait d’acheter un certificat spécifique, le passage en HTTPS est une opération technique qui demande de bonnes connaissances en la matière.  Dans le doute, confiez cette tâche à un professionnel, car elle nécessite une migration entière du site web  avec une mise en place de redirection 301.  
 

# Un site responsive 


Un site web dit « responsive » aura la particularité d’adapter son format à n’importe quel écran d’affichage (ordinateur, tablette, smartphone, etc.). Nous sommes aujourd’hui dans une période qui met l’appareil mobile au premier plan (plus de la moitié du trafic sur Internet passe par le smartphone) et il convient donc d’adapter son site web à cette tendance. 

Si vous ne maîtrisez pas le codage CSS pour mettre en place une version « pour téléphone » de votre site, adressez-vous à un professionnel du web.  

>Testez l’adaptabilité de votre site sur mobile 
 


# La vitesse de chargement du site 

Tout d’abord cela a un impact très important sur le visiteur lui-même : 4 visiteurs sur 10 quittent le site avant de l’avoir vu s’il met plus de 3 secondes à charger.  

Mais l’algorithme de Google donne également une très grande importance à la vitesse de chargement du site web dans son classement SEO.  Le temps de chargement sur mobile est la référence pour Google : Mobile First !

Optimiser la puissance de son site Web a donc des avantages majeurs d’un point de vue du référencement naturel. De surcroît, un chargement de page Web trop long et saccadé va avoir l’effet inverse et vos internautes risquent de quitter la page. 

>Testez la vitesse de chargement de votre site et obtenez des conseils pour l’améliorer.

 

La fiche Google MyBusiness 

La fiche Google MyBusiness  est la carte de visite officielle de votre entreprise sur Google

C’est cet encart affiché au-dessus des résultats Google (en dessous des annonces publicitaires) et aussi sur Google Maps quand vous recherchez un service professionnel.
Elle est mise à disposition gratuitement lorsque vous créez un compte Google professionnel. C’est un outil très utile pour vous au niveau local ! Il est capital de renseigner les bonnes informations : adresse, téléphone, horaires d’ouverture...

Cet encart aidera l’internaute à trouver ce qu’il cherche en fonction de sa géolocalisation, d’autant plus vrai pendant un séjour !

L’interface Google Mybusiness offre également la possibilité de mettre en avant des offres à travers les posts. Il offre également des statistiques de consultations.

> Toute la méthode pour créer votre fiche MyBusiness

 

Envie d’aller plus loin et de tout savoir sur le référencement naturel (SEO) ?
Rendez-vous sur le site de notre partenaire :