Vous êtes ici

Bilan de la saison 2016

Besoin d'informations ?



En France, après une très bonne année 2015 (environ 85 millions de visiteurs internationaux), l’année 2016 restera une année à part pour le tourisme.

Au niveau national, la filière enregistre en moyenne un recul de la fréquentation sous l’effet conjugué d’une perception négative de la sécurité (attentats terroristes ; délinquance sur les sites touristiques), des intempéries du printemps et des mouvements sociaux. L’INSEE a ainsi constaté un recul de 2,4 % de la fréquentation hôtelière par les touristes de janvier à la fin aout 2016 dont une baisse de 7,4 % de la clientèle étrangère.

La fréquentation des lieux patrimoniaux et des grands musées nationaux est en baisse de 16 % sur les neuf premiers mois de l’année 2016 par rapport à la même période en 2015. En revanche, les festivals et les lieux de spectacles, qui ont fait l’objet de mesures de sécurité adaptées, ont pu maintenir un bon taux de fréquentation.

Ce bilan national affecte principalement la région Ile-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur, le reste du territoire hexagonal étant moins impacté. Et c’est d’ailleurs le cas en Ardèche où la saison touristique (printemps-été-automne) affiche un bilan positif, même si le printemps fut lui aussi « en demi-teintes » !
 



# Un contexte difficile qui a fragilisé le démarrage de saison


Printemps


En début de saison, le climat social était compliqué au niveau national avec les manifestations et grèves en mai ainsi que la menace terroriste qui a perturbé l’activité touristique, terni l’image touristique du pays et freiné l’arrivée des clientèles étrangères sur le territoire national.

Le calendrier était aussi moins favorable qu’en 2015 : le week-end de Pâques très tôt cette année (fin mars) et même s’il reste un « pic » de fréquentation du printemps ; deux ponts seulement en mai contre quatre en 2015.
Enfin, la météo n’a pas été très favorable non plus avec un mois de mai assez pluvieux et frais et juin orageux.

Eté


Si le début d’été est toujours un peu difficile pour les professionnels du tourisme avec un démarrage tardif de la fréquentation estivale après le 14/07, la suite des vacances scolaires s’est traduite par une bonne fréquentation encouragée par une très belle météo sur le mois d’août.


Automne



Une belle météo également sur l’arrière-saison avec un bon ensoleillement et des températures supérieures à la normale de saison ont constitué des conditions favorables aux séjours d’automne.
 


# La fréquentation touristique sur la saison 2016 : 16,2 millions de nuitées du 1/04 au 30/09

(source : Flux vision tourisme Orange - tous motifs de séjours et modes d’hébergements confondus)

Une fréquentation marquée par plusieurs temps forts comme les week-ends de Pâques, l’Ascension et Pentecôte (des pics entre 80 000 et 120 000 nuitées).

Une forte fréquentation le week-end du 18/06 en résonnance notamment avec l’Ardéchoise et le festival Aluna, deux grands événements qui boostent l’activité touristique sur le territoire.

Le week-end du 15 et 16 juillet qui marque le vrai démarrage de la saison estivale a également bénéficié du passage du Tour de France en sud Ardèche.


 

# 85% des nuitées d’origine française et 15% liées aux visiteurs internationaux.

13,7 millions de nuitées françaises
 
  • 4,5 millions de nuitées liées au tourisme occasionnel (week-end, courts séjours, vacances…)
     
  • 9,2 millions de nuitées liées aux visiteurs récurrents « habituellement présents » ou « assimilés résidents », parmi lesquels on compte les visiteurs en déplacement pour des raisons affinitaire (visite aux parents/amis, résidences secondaires) mais aussi pour des motifs professionnels et tout autre séjours de longue durée.

2,5 millions de nuitées étrangères
 
  • 1,6 million de nuitées liées au tourisme occasionnel
     
  • 0,9 million de nuitées liées aux visiteurs récurrents « habituellement présents » ou « assimilés résidents ».


Provenance des clientèles touristiques françaises occasionnelles: 4,5 millions de nuitées
 
Rang Régions Nuitées Part
1 Ile-de-France 835 000 18,3%
2 Hauts-de-France 620 000 13,6%
3 Auvergne-Rhône-Alpes 586 000 12,9%
4 Provence-Alpes-Côte d'Azur 570 000 12,5%
5 Grand Est 392 000 8,6%
 

Provenance des clientèles touristiques étrangères occasionnelles: 1,6 millions de nuitées
 
Rang Pays d’origine Nuitées Part
1 Pays-Bas 432 000 26,5%
2 Allemagne 346 000 21,3%
3 Belgique+Luxembourg 319 000 19,6%
4 Suisse 130 000 8,0%
5 Royaume-Uni 87 000 5,4%
 

# Les professionnels du secteur marchand ont bien tiré leur épingle du jeu


Si globalement les résultats ont été revus à la baisse sur le mois de mai sur la plupart des secteurs, sur le reste de la saison, les indicateurs sont souvent en progression, grâce notamment à une belle hausse de fréquentation sur le mois de juillet.

Variation des nuitées dans les hébergements et du nombre de visiteurs dans les sites touristiques :
 
les campings (1) 3 941 000 nuitées +1,8% de nuitées
les hôtels (1) 522 000 nuitées +3,7% de nuitées
les gîtes (2) 193 000 nuitées -2,4% de nuitées
les sites touristiques (3) 886 000 visiteurs
dans 20 sites
-4,7% de visiteurs
+5,4% (résultats hors Caverne)
(1)    Source : Enquêtes de fréquentation INSEE.
(2)    Source : relais départemental des gîtes de France Ardèche.
(3)    Source : Enquête de fréquentation des sites ALP – ADT Ardèche.

 

# Des résultats contrastés selon la provenance des clientèles


Les marchés en hausse :
 
Marchés Campings Hôtellerie Gîtes Sites touristiques
France +0,9% +2,5% -0,4% -5%
Allemagne +5,2% +2% -5,2% -6%
Royaume-Uni +32,9% +32,5% +0,6% -14%
Suisse +3% +12,9% +8,1% -26%
Belgique +16,9% -8,5% -16,3% -12%

Les marchés en baisse :
 
Marchés Campings Hôtellerie Gîtes Sites touristiques
Pays-Bas -3,6% -7,2% -9,8% +3%


Retrouvez-ici la présentation faite lors de la rencontre du 8/11/2016 à l'hôtel du département.